Faire sa Comptabilité Soi-même en 5 étapes

Même s’il n’est pas obligatoire de faire appel à un expert pour s’occuper de la comptabilité de votre entreprise, sachez que faire sa comptabilité soi-même n’est pas à la portée de tous. Des erreurs peuvent avoir de lourdes conséquences sur l’avenir de votre entreprise, c’est pourquoi nous vous donnons toutes les étapes indispensables pour réussir à faire sa comptabilité soi-même !

Est-il légal de faire sa comptabilité soi-même ?

Aucune réglementation n’interdit de faire sa comptabilité soi-même et ce, quel que soit le statut et la forme de l’entreprise. Effectivement, vous pouvez gérer seul votre comptabilité sans faire appel à un expert. Il s’agira d’une choix propre à votre entreprise, vous imposant cependant la lourde responsabilité d’une gestion comptable sans failles. Si jamais, vous décidiez cependant de faire appel à un professionnel pour une partie ou pour la totalité de vos besoins en termes de comptabilité, ce dernier devra être certifié expert comptable.

En effet, la comptabilité ne se limitant pas à l’établissement des factures, à suivre les stocks ou encore à tenir le livre des recettes, il est nécessaire de maîtriser également tout ce qui touche au monde entrepreneurial en termes fiscaux, juridiques ou encore sociaux, ainsi que de s’imposer une veille constante sur les nouveautés règlementaires. Faire sa comptabilité soi-même n’est ainsi possible que si vous disposez de l’ensemble de ces compétences et d’assez de temps disponible. Par mesure de précaution, vous pouvez toujours solliciter l’avis d’un expert pour contrôler votre travail.

Les étapes fondamentales pour réussir à faire sa comptabilité soi-même

Grâce aux différentes formations proposées aux entreprises, ainsi qu’aux logiciels de comptabilité avancés, il est possible de faire sa comptabilité soi-même en ligne de manière avisée.

Bien se renseigner sur vos obligations comptables

Faire sa comptabilité soi-même sera plus ou moins compliqué selon les obligations comptables qui incombent à chaque forme d’entreprise et régime d’imposition. Concrètement, toutes les entreprises relevant du régime réel d'imposition auront beaucoup de pain sur la planche pour gérer leur comptabilité sans faire appel à un expert ! Si vous souhaitez tout de même vous lancer seul dans cette aventure comptable, il est sera alors essentiel de bien se renseigner auprès des organismes dont dépend votre entreprise.

Les obligations comptables sont ainsi très lourdes pour les sociétés commerciales ou libérales, tandis que pour les artisans en entreprise individuelle, la comptabilité sera légèrement plus facilitée. Par ailleurs, il sera extrêmement aisé de faire sa comptabilité soi-même en tant qu’ auto-entrepreneur, aujourd’hui nommé micro-entrepreneur, puisque leurs obligations sont quasiment inexistantes.

Se former pour faire sa comptabilité soi-même

Une fois bien renseigné sur l’ensemble des obligations qui incombent à votre entreprise, il sera essentiel, voire vital, de se former en conséquences avant de se lancer dans une gestion 100 % autonome de votre comptabilité. En effet, rappelons une nouvelle fois que si vous ne maitrisez pas l’ensemble des compétences nécessaires, votre entreprise pourra être rapidement mise en péril. De nombreuses formations complètes, adaptées à la forme de votre entreprise et à vos obligations, sont disponibles.

Par la suite, selon votre niveau de compétences ou simplement de votre disponibilité, vous aurez le choix entre :

  1. faire sa comptabilité soi-même dans la totalité, aussi bien la saisie des écritures, les bilans ou encore la veille comptable ;
  2. faire vous-même les principaux travaux comptables (écritures, pièces comptables, etc.) et déléguer à un expert le contrôle de votre gestion ainsi que les comptes rendus officiels tels que les bilans de clôture ou les liasses comptables.

Pour les entrepreneurs souhaitant allier économies d’argent et gestion comptable sécurisée, la deuxième option est un choix judicieux.

Utiliser un logiciel de comptabilité conforme et pratique

Il s’agit à nouveau d’une étape non négligeable pour réussir à faire sa comptabilité soi-même : trouver un logiciel comptable pratique, aux normes et aux tarifs abordables. En fonction de la complexité de vos obligations comptables, choisissez une formule adaptée vous permettant de gérer tous les points comptables indispensables sans tomber dans les options inutiles non plus.

Faire sa comptabilité soi-même sur excel est ainsi fortement déconseillé, surtout pour les formes entrepreneuriales ayant des obligations complexes. Par exemple, il est conseillé pour une société d’utiliser un logiciel comptable offrant au minimum les options suivantes :

  • générer des factures de manière chronologique ;
  • intégrer automatiquement vos factures de vente et achat dans vos écritures comptables
  • relier les opérations bancaires aux écritures ;
  • éditer les comptes annuels pour chaque bilan de clôture ;
  • mettre en place le grand livre et tout livre comptable obligatoire à votre activité ;
  • éditer un document répertoriant l’ensemble des écritures comptables, réclamé en cas de contrôle de la part de l’administration fiscale.

Notons que faire sa comptabilité soi-même implique aussi généralement la fiscalité, c’est pourquoi votre logiciel comptable doit pouvoir de préférence vous permettre également de gérer la liasse fiscale.

Définir le paramétrage de votre logiciel comptable

Paramétrer son logiciel comptable est primordial pour réussir à faire sa comptabilité soi-même sans erreur ni perte de temps. Vous devrez notamment :

  • notifier toutes vos données d’entreprise : Raison sociale, statut, coordonnées professionnelles, les dates des bilans d’ouverture et de clôture d’exercice comptable, votre régime fiscal, etc. ;
  • personnaliser les fonctionnalités : Paramétrer les profils d’utilisateur et leur accès respectif, l’intégration automatisée ou non des factures aux écritures, etc. ;
  • mettre en place la comptabilité : Créer le plan comptable ainsi que tous les livres comptables obligatoires.

Se lancer dans l’auto-gestion comptable

Une fois formé et en possession d’un logiciel de comptabilité conforme, vous pourrez ainsi commencer à faire seul votre comptabilité. Il s’agira de suivre sa comptabilité de manière régulière et de veiller à la bonne saisie des écritures au fur et à mesure des transactions qui touchent votre entreprise. Enfin, il est toujours possible de se faire accompagner par expert comptable, au moins dans les premiers temps, pour contrôler votre travail.

Les avantages à gérer seul sa comptabilité

Faire soi-même sa comptabilité, de manière partielle ou complète, permet notamment d’économiser sur les frais d’un expert comptable. C’est la raison première qui motive les sociétés et entreprises individuelles à gérer seul leur comptabilité. Les conséquences d’une telle décision, lorsqu’elle est effectuée en bonne et due forme, permet à l’entreprise de mieux comprendre les rouages de son activité et de mieux cerner les projets les plus adéquats pour son entreprise.

Notons ainsi qu’il est tout à fait possible de faire sa comptabilité soi-même à la condition sine qua non de maîtriser l’ensemble des compétences comptables, juridiques, fiscales ou encore sociales, et de se doter d’outils performants comme un logiciel de comptabilité en ligne aux formules adaptées à vos besoins.

Etant donné toutes les complications pour faire sa comptabilité soi-même, nous vous conseillons d’utiliser un logiciel de facturation en ligne certifié telle que Flexina et dont vous pouvez gérer vous-même vos paiements et relances de manière très facile. Il ne vous manquera plus qu’à transmettre vos documents directement parPDF ou fichier Excel à votre comptable sans même vous déplacer grâce à notre export très pratique.

N’attendez plus et venez partager vos expériences et vos impressions dans les commentaires, nous nous ferons un plaisir de vous répondre. N’oubliez de tester gratuitement pendant 15 jours notre logiciel de facturation en ligne. Si vous avez des questions ou besoin d’aide, vous pouvez également nous contacter .